Vous êtes ici : Accueil du forum --> Crazyflie --> Premiers pas
Page : 1

Sujet : Premiers pas

  
Auteurs Messages
jclaude Posté le 12-06-2017, 17h42
J'ai acquis en 2016 un Crazyflie 2, encouragé par la revue "DRONES pour les débutants", parue au 4ème trimestre 2015. Ce qui m'attirait le plus était le parti-pris "opensource" du projet, car je suis bricoleur de nature.
Je n'ai pas été déçu. L'accès aux informations est total, aussi bien en ce qui concerne le logiciel que les aspects électroniques, électriques et mécaniques.
On pourrait presque reconstruire l'engin à partir de la documentation, mais il est évidemment beaucoup plus rapide et économique de s'approvisionner chez Bitcraze, installé aujourd'hui à Hong-Kong.
Le télé-achat a parfaitement fonctionné, via Singapour...
Pour les premiers "tours de roue", j'ai utilisé le client Android sur un samrtphone Huawei. Ce fut acrobatique. L'engin, réduit à la simple stabilisation d'attitude est assez fantasque. De plus, la "mannette" soft sur Android est délicate à utiliser. On peut noter que la liaision "Bluetooth" fonctionne bien.
J'ai "cassé du bois", moteur et hélices. Mais la carcasse a résisté.
Pour continuer, j'ai installé le client Python sur une machine Linux. La commande a été acquise grâce à une manette Xbox360 sans fil. Le contrôle alors été plus facile, mais la machine demeure fantasque.
Passé cette étape préliminaire, j'ai commencé à vouloir passer en mode "hover". Il a fallu alors mettre son nez dans le soft, car la fonction n'était pas accessible sur l'appareil de série à l'époque. J'étais assez à l'aise avec le langage C, objets, mais le firmware installé sur l'engin est assez redoutable. J'avais une certaine expérience du "temps réel", ayant réalisé des logiciels de contrôles de bancs d'essais. Bref, il m'a fallu investir un minimum dans le système "temps réel" de l'engin, basé sur un RTOS opensource.
Il fallait aussi intervenir sur le client Python. Là, l'investissement est plus redoutable, car il faut ingérer le langage Python et la librairie Qt... An début, je travaillais directement sur le fichiers .ui et .py avec un éditeur de base. Je n'ai investi que depuis peu dans le système QtCreator for bien conçu.
Mais, là aussi, l'investissement n'est pas négligeable.
J'en était un peu resté là jusqu'à ces derniers temps où j'ai remis les choses en chantier.
Le travail devenait assez difficile, car les nombreux chocs dus au vols mal contrôlée de l'engin ont fini par créer des faux contacts. J'avais ainsi acquis la plateforme d'anneau de LED et celle du buzzer.
Mais l'anneau de LEDS fonctionne de manière erratique. Et le buzzer n'a pas de commande sur le client de contrôle des vols (Flight tab).
Et puis, une LED, celle, M3, qui indique le chargement de la batterie a cessé de fonctionner...
De même, le contacteur de mise en route a lâché.
Je suis alors passé aux tentatives de microsoudure..... À suivre....
Jean-Claude Mitteau
jclaude Posté le 13-06-2017, 16h54
Devant les nombreux crashes sur le plancher de mon bureau, j'installais des pare-chocs. De simples embouts d'oreille retaillés pour alléger le dispositif. La difficulté fut le collage. Le polymère des atterrisseurs du Crazyflie est incollable. Mais il les extrémités sont fragiles et ne résistent pas aux atterrissages "durs". La méthode utilisée fut un décapage au papier de verre et l'utilisation de colle Araldite lente. Efficacité parfaite. Le résultat ci-dessous

À suivre...
Jean-Claude Mitteau
Liens : Accueil  Aide  À propos de..  ©Jean-Claude Mitteau  Webmestre G  Nous sommes le : mer. 21 fvrier 2018